21 avril 2011

Le(s) mot(s) du jour.

Ami du soir, bonsoir. L'heure est tardive et la fatigue est là, aussi ce billet sera-t-il court. La journée a été laborieuse en termes de lectures, révisions et autres travaux de dissertation. et de recherche L'économie y a été majoritaire, certes, mais les lectures historiques ont flirté avec le temps et mon horreur des mathématiques et de la modélisation économique.

Le mot du jour, donc, à la fois nouvelle catégorie et thème de cette brève est syncrétisme. Rencontré au détour d'un chapitre du livre de Pierre Renouvin[1] et Jean-Baptiste Duroselle[2], Introduction à l'histoire des relations internationales[3], ce mot était utilsé pour qualifier la rencontre, le point de concours des aires d'influence de deux religions d'Asie, à savoir le bouddhisme et le shintoïsme[4], dans la seconde moitié du IVème siècle après Jésus-Christ.

Le Littré offre la définition suivante de ce terme :

Système de philosophie grecque qui consistait à fondre ensemble les divers systèmes.

A bon entendeur, le rédacteur.

 


[1] Pierre Renouvin (1893-1974), est un historien français, ancien professeur d'histoire des relations internationales à la Sorbonne. Il focaliste notamment son étude sur la recherche et l'analyse des forces profondes sous-jacentes à la diplomatie internationale.

[2] Jean-Baptiste Duroselle (1917-1994) est un historien français, docteur ès lettres, ancien professeur d'histoire à Sciences-Po Paris.

[3] Introduction à l'histoire des relations internationales, Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle, Agora (2007).

[4] Le Littré propose la définition suivante : "On sait que la religion des shintos ou shintoïsme consiste dans le culte d'une divinité suprême et de demi-dieux ou héros ; elle enseigne que les âmes des hommes vertueux iront habiter les régions lumineuses au seuil desquelles le Japon est placé", Journ. offic. 20 août 1877, p. 5889, 2e col.

Posté par ParlonsPolitique à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le(s) mot(s) du jour.

Nouveau commentaire